Qui sommes-nous?
Le père Zou, la mère Zou les Zou junior Opale, R'mione et Sagesse (qui porte mal son nom 😉 ) Voici l'histoire d'un projet familial né en 2015.  Pourquoi s'obstiner dans l'agriculture bio? Par ici l'histoire de notre boutique en ligne et de notre drive fermier
portrait-famille-ferme-orléans-boutique

Dans la famille Zou je voudrais…

Le père Zou

Quarantenaire passionné, à la fois lève-tôt et couche-tard, toujours aux petits soins pour ses légumes et la terre empruntée aux prochaines générations. Père Zou est un peu le haut de l’iceberg, celui que vous croisez aux champs comme au magasin paysan bio “Au Bon Endroit”. Il aime partager sa passion avec vous !

Zou Junior#1

Aubin, passionné par le végétal et passionnant : il a insufflé l’idée d’ouvrir les portes de la ferme Zou, a imaginé une première boutique à la ferme, et même aidé à la promouvoir. Il kiffe par-dessus tout le contact avec vous lors du marché. Se rendre utile, échanger, voilà son leitmotiv avoué !

Opale, R'Mione et Sagesse

Nos 3 fauves : Opale, airedale terrier douce, aussi prévenante que régulatrice.  R’Mione, “dondon” au grand coeur, cane corso à la force tranquille. Sagesse (porte-t-elle vraiment bien son nom ?!), cane corso au caractère affirmé (voire bien trempé !) qui veille sacrément sur sa famille.

La mère Zou

Mère poule un peu au four et au moulin et même en sous-marin. Partie immergée de l’iceberg, mais ça lui va bien : rédiger, contribuer, cleaner, trouver des idées… Chasseuse-cueilleuse d’instants et moissonneuse de mots : complémentaire quand on cultive déjà dans le respect et la qualité !

Zou Junior#2

Cosme, rêveur un brin philosophe, amoureux des animaux. Plus effacé, un peu sauvage, il est fin observateur, contemplateur à ses heures. Il aime jouer, il adore embellir les alentours de la ferme Zou et confectionner des carott cakes au chocolat !

Un projet familial né en 2015

Août 2015 – Ici commence le début de l’aventure Zou, avec l’achat de la petite exploitation du lieu-dit la Patte d’Oie, inexploitée et inhabitée depuis plusieurs années. Nous avons d’ailleurs une pensée pour Mme et M. Cottet qui nous ont fait confiance pour faire (re)vivre la ferme.

Depuis 2016 – Collaboration réussie avec d’autres producteurs, groupements de producteurs Bio Centre Loire et magasins de proximité.

Octobre 2019 – ouverture d’un marché à la ferme le vendredi, cette petite boutique dans son jus, aux tomettes intactes et quelques toiles d’araignées. Une maisonnette pour vous accueillir et valoriser le chemin le plus court pour consommer.

2021 – année post-confinement, reconfinements et couvre-feux : ce tsunami conjoncturel propice aux 1001 réflexions existentielles et prises de recul nous amène à penser demain différemment ; un demain encore plus fort. En 2021, on a réalisé qu’on voulait mettre le cap vers “plus loin”, et faire encore mieux, toujours notre part du colibri.

2022 voilà la perspective de jolies avancées, ensemble, aussi vertueuses que bienveillantes.

Créer...

Créer une vraie belle boutique enrichie, dont la devanture donnera sur la route du Parc Floral directement.

Entreprendre...

Et mener à bien 3 projets agricoles complémentaires et structurants, fondamentalement enclins à agrader le sol et à participer à l’équilibre de l’écosystème

Accueillir...

2 logements d’étudiants en lieu et place de la boutique provisoire (et oui, les étudiants n’ont pas que le CROUS pour se loger; ils peuvent aussi se mettre au vert à moins de 1,5 km de l’université !)

Mais pourquoi s’obstiner dans l’agriculture (bio qui plus est) alors que le métier est dur et de moins en moins représenté ?

 

Et pourquoi pas ? Après tout, Zou !
C’est tout cela qui nous définit, nous façonne comme nous faisons notre part. Zou, c’est à la fois un cadeau, nos valeurs, nos labeurs, notre sueur, notre façon de dire oui à la vie, de remercier chaque jour qui nous est donné, en toute humilité ; tout cela nous tient à coeur, c’est un engagement de chaque jour pour un monde de Demain toujours meilleur. Là est notre juste place. 

Alors, on prend soin de cette terre empruntée à nos enfants, on a envie de prendre soin des gens qui nous entourent et nous accordent leur confiance, envie de partager équitablement notre production, d’apporter un service de proximité ET de qualité tout en recevant notre juste part. Faire notre part du colibri et agrader la nature qui nous entoure. Monter un lieu de convivialité, un tiers-lieu pourrait-on même dire, où nos échanges, nos liens s’y tissent entre vous et nous, entre hommes, femmes, adultes d’aujourd’hui et ceux de demain.

 

Alors, pour tout cela, nous allons surtout continuer à œuvrer, partager, nourrir et remercier… Un point c’est Zou !